Tous droits réservés - Dominic Laperrière-Marchessault - 2016

"Tout ça finit par faire partie d’un quotidien qu’on prend même pus la peine de retenir tant c’est banal. Ça devient normal d’avoir peur en marchant le soir. Normal. Ta peur de femme est dans la norme."

Peur du noir ou peur de n’être pas seule dans le noir? Peur d’être observée, suivie, attaquée? Pièce de théâtre documentaire, Quand vient le soir aborde la question de la peur du noir et du harcèlement de rue. Sur scène, quatre comédiennes relaient la parole de 250 témoins qui dévoilent leur histoire : le laid, le drôle, le révoltant, l’étrange, le touchant, le déchirant. Vous reconnaîtrez-vous?

Quand vient le soir sera présentée en lecture

DOMINIC LAPERRIÈRE-MARCHESSAULT

autrice

Bio

Dominic Laperrière-Marchessault a obtenu son diplôme de Théâtre-Production (Gestion et techniques de scène) du Cégep de Saint-Hyacinthe en 2008. Depuis, elle a travaillé à titre d’éclairagiste, régisseuse, assistante à la mise en scène et directrice de production, notamment pour le Théâtre des Deux Maries (maintenant Imachinations), le Théâtre Autrement Dit et la conteuse Stéphanie Bénéteau. Elle se consacre aussi à l’écriture de nouvelles et de récits, qu'on peut lire dans plusieurs revues littéraires du Canada et de la France.

Elle allie maintenant ses deux passions en écrivant pour le théâtre. Depuis 2014, elle travaille à l'écriture et à la production de Quand vient le soir, une pièce de théâtre documentaire sur la peur du noir et le harcèlement de rue, présentée pour la première fois en mars 2017 et maintenant en tournée dans les festivals et les établissements scolaires du Québec. Encore en mars 2017, elle publie Vie privée (ignorance is bliss) aux Éditions Fond’tonne. Elle a participé à trois reprises aux Indiscrétions publiques du Théâtre du Ricochet à titre d'autrice, avec ses courtes pièces Sandwichs pas de croûte et condoléances, Oisillon de nuit et Soeur de ville et soeur des champs.

Dominic a été semi-finaliste au Prix du Récit Radio-Canada en 2012 et deux fois finaliste au Prix du Jeune Écrivain, en France, en 2012 et 2014. Elle a également fait partie des quatre auteurs stagiaires sélectionnés par LOJIQ (Les Offices jeunesse internationaux du Québec) pour assister aux Ateliers d'écriture de Muret en 2014. À l'automne 2016, elle a été l'une des trois finalistes au Prix littéraire Pauline-Gill.

Quand elle n'écrit pas, Dominic travaille à l'organisation d'événements à Espace pour la vie et rêve à ses prochains voyages.

 

Publications

2018 - L'éclat que je voulais faire mien, nouvelle, Caractère vol.26 no.2

2016 - Petit Poucet, nouvelle, L'Organe no.11 : La route

2017 - À qui la rue, nouvelle, Lieu commun no.8 : C’est l’intention qui compte

2016 - Granada-Paris, nouvelle, L’Organe no.7 : Discours

2016 - Fané, nouvelle, La Bonante

2016 - Le vertige des marées, nouvelle, L’Écrit primal no.54 : Littoral

2016 - Bowling, nouvelle, L’Organe no.5 : La fête

2016 - La règle numéro 5, nouvelle, Le Pied

2015 - Le minotaure, nouvelle, L’Organe no.3 : Labyrinthes

2015 - Sur les rives de l’Irrawaddy, nouvelle, Virages no.74 : Croisières

2015 - La séparation des biens, nouvelle, L’Organe no.2 : Mesure/Démesure

2015 - Le portrait, nouvelle, Dissonances no.29 : Tabou

2015 - Si Louis Cyr avait dansé, nouvelle, Le Pied

2015 - Sa fausse voix d’opérette et L’éclat que je voulais faire mien, nouvelles,                  dans Le Chant du monde, recueil de textes des 17e ateliers d’écriture du Prix            du Jeune Écrivain, Éditions Rhubarbe

2015 - Dans l’ombre de ma vie, nouvelle, Virages no.72-73 : Héritage

2015 - Les passants, nouvelle, Ekphrasis no.3 : Le seuil

2015 - Rouge, nouvelle, …Lapsus : Médium-saignant

2015 - Le dernier jour de l’été, nouvelle, La Bonante

2015 - Maître corbeau, nouvelle, Virages no.71 : La révolution

2014 - Lascaux 2.0, nouvelle, Caractère vol.23 no.1 : Éclats

2014 - La tombée du rideau, nouvelle, Ekphrasis no.2 : L’opulence

 

Théâtre

Quand vient le soir

"Tout ça finit par faire partie d’un quotidien qu’on prend même pus la peine de retenir tant c’est banal. Ça devient normal d’avoir peur en marchant

le soir. Normal. Ta peur de femme est dans la norme."

Peur du noir ou peur de n’être pas seule dans le noir? Peur d’être observée, suivie, attaquée? Pièce de théâtre documentaire, Quand vient le soir aborde la question de la peur du noir et du harcèlement de rue. Sur scène, quatre comédiennes relaient la parole de 250 témoins

qui dévoilent leur histoire : le laid, le drôle, le révoltant, l’étrange,

le touchant, le déchirant. Vous reconnaîtrez-vous?

La pièce, sous forme de lecture publique, a été présentée pour la première fois en mars 2017 dans le cadre de l'événement Paroles de Femmes à L'Espace La Risée. Elle tourne maintenant dans les festivals et les établissements d'enseignement supérieur (cégeps et universités).

Vie privée (ignorance is bliss)

"Mais plus je vieillissais, plus je comprenais, plus c'était difficile de jouer à l'innocent. À un moment donné, j’en pouvais juste pus de voir ce monde-là défiler dans ma maison pis ressortir avec les yeux bouffis ou la falle à terre. J’en pouvais pus de tout savoir pis faire semblant de rien."

Vie privée (ignorance is bliss) est un court monologue qui nous dévoile la vie d'un fils de psychologue en campagne. Le livre a été publié aux Éditions Fond'tonne en mars 2017 et est disponible aux endroits suivants : Librairie Le Port de tête (Montréal), Le Buvard/Le Salon (Estrie), et sur Internet, via Le Pressier ou les Éditions Fond'tonne.

Sandwichs pas de croûte

et condoléances

"Comme si c’était simple d’aller dire mes condoléances à quelqu'un avant même de lui avoir dit mon nom! Je le connais pas, ce monde-là. Je peux pas aller leur serrer la main pis offrir mes sympathies. J’ai jamais vu le mort avant qu’il soit mort!"

Sandwichs pas de croûte et condoléances est un court dialogue mère-fille qui aborde la question du deuil et de ses rituels. La pièce a été jouée tout l'été 2016 dans les parcs de la Ville de Montréal dans le cadre

des Indiscrétions publiques du Théâtre du Ricochet.

Oisillon de nuit

"Mais spécifiquement, ça veut dire quoi? Pas passer par la ruelle sombre en minijupe? Regarder partout autour de moi nerveusement comme une maniaque? Avoir une bonbonne de poivre dans ma sacoche, un sifflet dans ma bouche pis mes clés entre mes doigts? C’est quoi, être prudente?"

Oisillon de nuit est un appel à la prudence d'un père et un cri du coeur de sa fille qui n'en peut plus de voir la responsabilité rejetée sur les épaules des femmes. La pièce a été jouée tout l'été 2017 dans les parcs de la Ville de Montréal dans le cadre des Indiscrétions publiques du Théâtre du Ricochet et a été lue à l'émission Plus on est de fous, plus on lit! du 9 juin 2017 (vous pouvez l'entendre ici).

Soeur de ville et soeur des champs

"Je comprends pas d’où ça te vient ce jugement-là qu’y’a pas d’existence possible en dehors de Montréal. Je me rappelle pas que t’étais si malheureuse que ça à grandir en banlieue. Me semble qu’on avait du fun à… à ramasser les bibittes dans le jardin pis à jouer dans les feuilles l’automne. T’aimais ça les piscines dans ce temps-là."

Soeur de ville et soeur des champs  est un choc des valeurs entre deux soeurs à l'aube de l'accouchement de l'une d'entre elles. La pièce sera jouée tout l'été 2018 dans les parcs de la Ville de Montréal dans le cadre des Indiscrétions publiques du Théâtre du Ricochet.

 

Nouvelles et événements

20

Avril

Lecture publique des Indiscrétions publiques 2018

C'est ce vendredi 20 avril qu'aura lieu la lecture publique de l'édition 2018 des Indiscrétions publiques du Théâtre du Ricochet. C'est l'occasion de découvrir en primeur les sept textes qui ont été sélectionnés cette année, dont ma courte pièce Soeur de ville et soeur des champs. Maison de la culture du Plateau-Mont-Royal, 17h30, gratuit!

06 Mars

Quand vient le soir remonte sur les planches

Un an après sa création, Quand vient le soir reprend

la route pour une nouvelle série de représentations, entre autres dans le cadre de la Journée internationale des droits des femmes.

Certains spectacle seront ouverts au grand public :
le 6 mars à Sorel-Tracy et le 8 mars à Drummondville.

19

Sept.

Soeur de ville et soeur des champs
au Défi Pipeline

J'ai la chance de participer au Défi Pipeline du Festival Tout' tout court à titre d'autrice! Déjà complet le 24 septembre, mais c'est encore possible de venir assister à la mise en lecture demain soir, 20h, au restaurant Cabotins. Une belle occasion d'échanger avec les auteurs pour leur permettre d'améliorer leur texte! Réservation : 514-251-8817.

 

Contact

 
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now